Loader
Masque et WAX, telle est la question…
3794
post-template-default,single,single-post,postid-3794,single-format-standard,theme-bridge,bridge-core-1.0.6,woocommerce-demo-store,woocommerce-no-js,ajax_leftright,page_not_loaded,,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive,currency-eur
 

Masque et WAX, telle est la question…

Masque et WAX, telle est la question…

Connaissez vous le WAX ?

Contrairement aux idées reçues, le wax n’est pas un tissu typiquement africain. Le wax serait originaire d’Indonésie : à la fin du XIXe siècle, les colons anglais et hollandais installés en Indonésie, observaient la méthode d’impression des batiks javanais (île de Java en Indonésie). Ils décidèrent alors de reprendre ce procédé et impriment sur tissu des motifs parfois très colorés, toujours à l’aide de la cire.

Les Hollandais sentirent le bon filon et, en collaboration avec les femmes, l’étendirent dans un premier temps au niveau des pays côtiers.
Au vu du succès croissant de ces pagnes, plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest installèrent des usines de fabrication de wax au sein de leur propre capitale ou à proximité, pour rivaliser avec le wax hollandais.

Le wax est un tissu teinté porté en majeure partie par les Africains, il représente aujourd’hui un symbole de l’Afrique, quel que soit le pays d’où l’on vient. Il est aussi bien porté au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Cameroun, au Congo qu’en Afrique du Sud.

Il est s’il est bien fabriqué, d’excellente qualité, avec une densité de fils assez élevé lui donnant un poids de 200g/m2 (percale: 120g/m2, popeline 135g/m2). La cire végétale appliquée dessus donne au tissu des propriétés hydrophobe, repoussant ainsi l’eau.

MASQUES EN WAX… La contreverse..

La dernière actualisation du 28 avril des normes AFNOR SPEC Masques Barrières, fait ressortir que le tissu WAX n’a pas encore été TESTÉ par la DGA, étant absent dans la grille des résultats des laboratoires. Dans l’attente de son analyse, le WAX n’est donc pour le moment pas préconisé n’ayant pas subit de test sur sa filtration et sa respirabilité. Cela ne veut pas dire qu’il est classé en tant que mauvais tissu pour la fabrication de masque.

De ce fait, malgré sa densité élevée intéressante et son atout hydrophode, nous ne pouvons garantir son efficacité d’un minimum de 70% nécessaire contre le coronavirus et sa conformité en matière de respirabilité.

Cependant, la demande de masques en tissu WAX étant de plus en plus croissante nous vous laissons encore le choix et la liberté de personnaliser votre masque à votre convenance, dans l’attente de test bientôt en cours.
Nos autres tissus (percale et popeline, imprimés et unis) quant à eux ont bien été testés et sont toujours en conformité.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.