Loader
Comment choisir un bon masque?
3648
post-template-default,single,single-post,postid-3648,single-format-standard,theme-bridge,bridge-core-1.0.6,woocommerce-demo-store,woocommerce-no-js,ajax_leftright,page_not_loaded,,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive,currency-eur
 

Comment choisir un bon masque?

Comment choisir un bon masque?

Pour MARYJO DESIGN, la qualité c’est primordial, du fil au tissu en passant par le biais nous analysons tout et choisissons nos matières premières de manière rigoureuse. Connaissez vous les normes Afnor SPEC S76-001 ? Nous…OUI. Nous avons analysé ce fameux documents présentant les méthodes de confection de long large et de travers !

Savez-vous quel masque est le plus efficace?

  • un masque 3 couches 100% coton avec tissu de moins de 50 fils/cm2 ?
  • un masque 2 couches 100% coton avec tissu de plus de 80 fils/cm2
  • un masque 3 couches coton léger et molleton

La bonne réponse est la 2ème ! Pourquoi ? Connaissez vous les matières ? Trouvez la réponse ici !

Un bon tissu, doit être choisi selon son poids et son procédé de fabrication. Le poids d’un tissu dépend de l’épaisseur des fils qui le composent, de la densité du tissage ou du tricot, ainsi que de sa composition. De manière générale, plus un tissu est léger et plus il va être souple, et plus il est lourd et plus il sera opaque et durable… mais ce n’est pas toujours vrai ! Il est donc particulièrement important quand on choisit un tissu pour un projet de considérer toutes ses caractéristiques : son poids, mais aussi son drapé, son élasticité, sa respirabilité, sa douceur, etc. Avec l’expérience, nous avons appris à choisir nos tissus et à sélectionner les bons des mauvais. Petit éclairage…ou grand…. (bonne lecture!)

LE COTON

La fibre naturelle, la plus confortable est le pur coton pour ses vertus d’absorption et d’isolation. Le coton respire ce qui le rend doux et confortable. Il est aussi résistant pour les lavages à hautes températures.

Devant les ravages environnementaux  et humains que provoque la culture industrielle du coton, choisissez du coton issu de l’agriculture biologique. Vous opterez encore pour plus de qualité : la culture naturelle et écologique multiplie les vertus de douceur, de résistance des capsules du coton.

 Le nombre de fils au cm2 : La densité du tissu

photo d’illustration

57 fils, 80 fils, 100 fils … ces nombres vous indiquent le nombre de fils de chaine et de fils de trame qu’il y a dans un cm2 de tissu. Plus le nombre est élevé plus le tissage est serré  et  la toile est  résistante et douce.
Cette caractéristique est importante, mais doit aussi être rapprochée de la qualité de la matière première, la qualité du fils et du tissage. Ainsi, deux toiles avec le même nombre de fils peuvent avoir des aspects différents.
A partir de 57 fils au cm2 (30 fils dans la chaine 27 fils dans la trame), avec une qualité de coton bio une toile est déjà de bonne qualité, en dessous de ce chiffre le tissage ne sera pas serré et la toile laissera passer la lumière et plus facilement le virus.

La Percale de coton peignée

Fabriquée  à partir de fibre de coton peigné de haute qualité. Le traitement de peignage, effectué au moment de la filature, permet de retirer les fibres courtes pour ne garder que les fibres les plus longues et de meilleure qualité. Le tissage très serré de la toile percale : 80 fils au cm2 ( 40 en chaîne et 40 en trame) la rend soyeuse et très résistante. 

La popeline

La popeline de coton est un tissu dont le tissage très serré (120 fils) est confectionné à partir de 2 fils de coton d’épaisseurs distinctes. Cette technique de tissage particulière lui donne un aspect à la fois qualitatif et comme légèrement satiné et duveteux

Le molleton:

Tissu de laine ou de coton gratté, chaud, doux et moelleux, ressemblant à une flanelle épaisse et que l’on utilise notamment pour doubler les vêtements. Ce tissu est plus épais que la majorité des autres tissus en coton, c’est pourquoi le molleton a un tomber lourd. Grâce à ses caractéristiques pratiques, il est utilisable comme tissu fonctionnel dans de très nombreux domaines.

QUEL TISSU UTILISE MARYJO DESIGN ?

Chez MARYJO DESIGN, nous faisons des masques deux couches, lavable et réutilisable, et utilisons donc de la percale et de la popeline* (comme indiquée dans les normes) pour avoir non seulement des masques de qualité qui résisteront aux lavages mais aussi pour optimiser l’effet barrière. De plus il est tout à fait possible de glisser une troisième couche avec votre propre FILTRE NON OUATE à l’intérieur du masque pour augmenter la protection

Pourquoi nous ne mettons pas de molleton comme nous avons pu l’observer sur le marché? :

  • c’est un tissu beaucoup trop chaud pour être utilisé dans les Caraïbes
  • selon sa qualité, sa résistance aux lavages (multiples et à 60° minimum) est moins intéressante
  • il rétrécit au lavage
  • Etant un tissu lourd et absorbant il séchera lentement, or un masque doit normalement être séché au sèche linge, et en moins de 2h.
  • Son aspect rugueux emprisonne les postillons…or il est mieux d’avoir du tissu lisse.
  • En matière de respirabilité il n’est pas adéquat
  • il n’est tout simplement pas cité dans les documents AFNOR

LE PLUS MARYJO DESIGN !

Nos tissus percale en couleur unie sont des tissus biologiques !

En plus de la qualité de fils, tissage, tissu, la qualité « bio » renvoie à un mode de production respectueux de l’environnement et de l’homme:

  • Utilisation exclusive de coton issu de l’agriculture biologique
  • Opérations de teintures sans métaux lourds et solvants
  • Non gaspillage de l’eau et des sources d’énergie

En choisissant une qualité bio , vous cherchez à avoir un comportement respectueux de la planète.

POINTS IMPORTANTS pour un bon masque en tissu**

Quand vous choisissez un masque, retenez que ce n’est pas l’épaisseur du masque qui fait gage de son efficacité, mais le type de tissu utilisé! Aussi…

IL DOIT :

  • Avoir des étoffes serrées ;
  • Avoir deux ou trois couches (mêmes étoffes ou différentes étoffes)
  • Avoir des étoffes permettant à l’air de passer pendant la respiration ;
  • Avoir des étoffes suffisamment souples pour s’appliquer autour du visage pour assurer l’étanchéité ;
  • Avoir des étoffes pas trop chaudes ;
  • Avoir des étoffes lisses, non irritantes ;

IL NE DOIT PAS:

  • avoir d’étoffes légères et peu serrées ;
  • avoir une seule épaisseur d’étoffe ;
  • avoir des agrafes dans la conception du masque barrière
  • avoir des étoffes bloquant le passage de l’air pendant la respiration
  • avoir des étoffes trop raides qui ne favoriseraient pas l’étanchéité
  • avoir des étoffes chaudes qui rendraient le porter difficile ;
  • avoir des étoffes irritantes qui rendraient le porter difficile ;
  • avoir de coutures verticales, le long du nez, de la bouche et du menton ;
  • Ne pas utiliser de matériau filtrant comme les sacs d’aspirateurs ou les filtres à café.

CHEZ MARYJO DESIGN LA COUTURE C’EST NOTRE MÉTIER ! NOUS NE RIGOLONS PAS AVEC VOTRE SANTE, NOUS NOUS INFORMONS, NOUS CHERCHONS DES FOURNISSEURS ET DES MATIÈRES PREMIÈRES QUALITATIVES, NOUS FABRIQUONS AVEC RIGUEUR ET MINUTIE, NOUS TACHONS DE RESPECTER AU MIEUX A NOTRE ECHELLE ARTISANALE LES RECOMMANDATIONS AFNOR.

Maryjo Design, c’est du fait main MADE IN MARTIQUE , MADE IN FRANCE !

*sauf WAX et MADRAS en tissu coton, qualité vérifiée

**extrait du document AFNOR SPEC S76-001

No Comments

Post A Comment